Histoires de réussite

Joignez-vous au PAIRE

Ces histoires de réussite mettent en évidence les organismes membres qui font preuve de pratiques de recrutement inclusives et qui cherchent proactivement à intégrer les personnes handicapées à leur marché du travail en utilisant des outils, des ressources et du soutien communautaire à leur disponibilité.

Une histoire de réussite pour le Salon de l’emploi du PAIRE!

Retire-at-Home Services

Retire-At-Home Services est un employeur partenaire du PAIRE offrant des soins personnalisés à domicile pour les aînés. L’entreprise avait monté un kiosque lors du salon de l’emploi 2015 du PAIRE, qui a eu lieu à l’hôtel de ville d’Ottawa. Ce salon de l’emploi, qui rassemblait 39 employeurs et plus de 180 chercheurs d’emploi handicapés inscrits avec des fournisseurs de services membres du PAIRE, a permis aux deux parties de réseauter avec tous ceux qui étaient présents. De plus, grâce au salon de l’emploi, au moins cinq personnes handicapées présentes se sont trouvé un emploi.

C’était le cas d’une personne embauchée par Karen Martin de Retire-At-Home Services. Le kiosque de l’entreprise était populaire auprès des chercheurs d’emploi. Lorsque Karen cherchait un compagnon pour des aînés, elle a accordé des entrevues, puis offert le poste à l’un de ces chercheurs d’emploi : une personne handicapée.

Voici ce qu’elle a écrit à propos de cet employé : « Sa bienveillance, sa nature compatissante et calme, ainsi que son désir d’aider les autres m’ont impressionné le plus. La famille du client a exprimé à quel point elle estime l’employé et à quel point leur père, souffrant d’Alzheimer, s’est immédiatement attaché à lui. La famille était si impressionnée qu’elle ne veut l’aide d’aucun autre employé. Notre gestionnaire de cas a aussi mentionné que l’employé est très professionnel et calme. Il respecte toutes les politiques de la compagnie. Il est des plus patients avec les clients et fait un compte rendu détaillé à l’infirmière après son quart de travail. »

Nous sommes très fiers de cet excellent exemple d’inclusion et d’accessibilité en milieu de travail de l’un de nos partenaires.

L’encadrement professionnel, ça fonctionne!

March of Dimes Canada

Une université locale a communiqué avec la Marche des dix sous du Canada (MDSC) pour discuter de l’embauche de personnes handicapées. Elle voulait que ces personnes participent à un contrat avec son département de l’ingénierie. La MDSC a été en mesure d’aider l’université. La Marche des dix sous du Canada offre des services d’emploi aux personnes handicapées. Cinq clients de la DMSC a su respecter les exigences de l’université; on leur a offert un contrat.

L’une de ces personnes semblait peu confiante en elle et estimait avoir peu à offrir en milieu de travail. Elle avait déjà été employée, mais avait perdu des emplois sans commentaire concret lui en expliquant la ou les raisons. Elle s’était alors mise dans la tête que c’était parce qu’elle avait échoué.

Le poste qu’elle occupe à l’université exige un candidat minutieux, capable de se concentrer pendant de longues périodes. Au départ, elle avait de la difficulté à exécuter ses tâches, et commençait à manifester sa frustration et son découragement. Un formateur en milieu de travail lui a offert du soutien pour l’aider à rester calme et l’encourager à résoudre des problèmes à mesure qu’ils se pointent. Au fil des semaines, sa confiance en elle au travail s’est accrue, et son rendement était exceptionnel. L’université lui a donné des commentaires positifs sur son épanouissement personnel et professionnel.

Après avoir terminé ce contrat, on a constaté une différence marquée dans la confiance en soi de cette personne. Elle ne doute plus ses compétences, et est persuadée qu’elle pourrait réussir dans d’autres emplois à l’avenir. Le fait d’offrir du soutien en matière d’emploi et de l’encadrement en milieu de travail aux personnes handicapées leur permet non seulement de démontrer leur valeur, mais aussi de changer leur perspective sur eux-mêmes et sur leurs possibilités de carrière futures.

LiveWorkPlay : Portes et esprits ouverts

LiveWorkPlay

Il y a quelques années, certaines personnes considéraient le handicap de Royce comme un obstacle à l’emploi. Aujourd’hui, il est un important employé d’un concessionnaire Honda. L’histoire formidable de Royce s’est forgée lorsque LiveWorkPlay a sollicité des concessionnaires à Ottawa. LiveWorkPlay, un fournisseur de services partenaire du PAIRE, travaille avec des personnes atteintes de déficience intellectuelle qui souhaitent se trouver un emploi rémunéré et valorisant.

Chez Dow Honda, dans la petite Italie, le programme de sensibilisation de LiveWorkPlay a trouvé des portes et des esprits ouverts. Le directeur général, Andrew Bearss, a réalisé qu’une personne ayant une déficience intellectuelle peut exceller à n’importe quelle tâche d’importance dans son centre de service pour automobiles, comme compter et cataloguer l’immense inventaire des pièces de rechange. Andrew a alors décidé de donner une chance à Royce. « Royce est fiable et très précis. Il s’est avéré être l’employé idéal pour ce poste, dit-il. Sa présence nous économise beaucoup d’argent. » Le rendement exceptionnel de Royce lui a permis d’obtenir un poste à temps partiel en tant qu’analyste responsable de l’inventaire.

En fait, le profond respect d’Andrew pour ses employés a inspiré deux concessionnaires partenaires de Dow Honda et un concessionnaire Volvo d’Ottawa à embaucher six autres participants de LiveWorkPlay. « Être bien payé et vivre seul, ça me rend heureux, » dit Royce.

La Ville d’Ottawa et Causeway Work Centre : un partenariat fructueux!

City of Ottawa

CausewayEn 2014, le département Parc et loisirs de la Ville d’Ottawa devait se trouver un nouveau fournisseur de services pour la cantine de l’installation d’athlétisme Terry-Fox. Avec le soutien du directeur général du département et du superviseur du conditionnement physique de l’installation d’athlétisme Terry-Fox, le personnel a embauché une étudiante de l’Université Carleton pour appuyer la prestation des services de la cantine par l’entremise d’une démarche d’entreprise sociale. Elle a consulté d’autres personnes pour identifier les fournisseurs de services éventuels, élaboré une demande de proposition, et coordonné l’évaluation des propositions provenant des fournisseurs de services intéressés. Le résultat? Deux fournisseurs de services, Causeway Work Centre, par l’entremise de son entreprise sociale, Krackers Katering, et le Innovative Community Support Services (ICSS), ont travaillé ensemble pour approvisionner la cantine. Causeway Work Centre est un fournisseur de services partenaire du PAIRE qui travaille avec des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Cinq personnes sont embauchées par l’ICSS dans le cadre de ce partenariat. Les employés ont coté les compétences de travail qu’ils ont acquises comme étant précieuses et extrêmement gratifiantes. Les employés de Causeway avaient tendance à être des personnes qui avaient une expérience de travail antérieure dans le domaine des services de traiteurs, soit Krackers Katering. Ils ont connu une croissance à mesure que la cantine offrait différentes expériences de travail, comme manipuler l’argent, pratiquer leurs compétences en service à la clientèle, gérer la pression liée aux queues, et le travail d’équipe avec le personnel d’ICSS. Cette histoire démontre amplement les effets positifs d’un partenariat entre les membres du PAIRE et les organismes de notre communauté.

Performance Plus Soins en Réadaptation inc. : prendre des risques, c’est payant lors d’une activité du PAIRE

Performance Plus Rehabilitative Care Inc.

Hydro Ottawa

L’équipe de PPSR, sous la direction de la fondatrice, Linda Simpson, aide les personnes ayant un handicap visible ou invisible à se trouver un emploi valorisant. Le soutien et l’expertise de l’équipe ont eu un effet positif sur l’estime de soi de Jennie, une chercheuse d’emploi, alors qu’elle, en quelques jours, trouvait son premier emploi à temps plein en quatre ans.

Jennie avait autrefois occupé le poste de professeure et de coordonnatrice de projet. Des problèmes de santé ont nécessité un horaire de travail flexible, afin d’aller à des rendez-vous médicaux. Elle a quitté son emploi à temps plein pour effectuer des contrats et un travail indépendant d’écriture et de rédaction. Étant plus extravertie, Jennie doit rester engagée avec les autres. Lorsque sa santé s’est améliorée, elle voulait avoir un emploi à temps plein de nouveau. Dans le cadre de son engagement avec PPSR, Jennie a accepté d’envoyer son curriculum vitae à divers employeurs partenaires du PAIRE. Avec du courage, elle a décidé de participer à une activité de réseautage du PAIRE.

Louise Reid, gestionnaire de l’acquisition et de l’attraction des talents chez Hydro Ottawa, était l’une des orateurs invités. Jennie a aimé ce qu’elle a entendu à propos des occasions de travail avec le groupe du service à la clientèle d’Hydro Ottawa. Elle a soumis son curriculum vitae et, le lendemain, elle était invitée à une entrevue.

« Jennie était la bonne personne pour le poste offert, a dit Louise. Pendant ma présentation, elle était très intéressée et engagée. C’était le moment idéal; elle avait les bonnes aptitudes pour le poste. »

Peu de temps après avoir commencé son contrat à temps plein de six mois, celui-ci a été prolongé, lui offrant un poste de dix-huit mois.

Les pratiques d’intégration d’Hydro Ottawa aident les chercheurs d’emploi, comme Jennie, à réintégrer le marché du travail à temps plein. Hydro Ottawa utilise ces pratiques avec toutes ses nouvelles recrues. Des séances de breffage complètes avec le gestionnaire responsable de l’embauche avant la première journée de travail; des ressources de formation en ligne; des séances d’orientation régulières; et plusieurs séances d’observation avec un collègue chevronné; ont permis d’aider de nouveaux employés, comme Jennie.

Pour Jennie, trouver le bon employeur et une bonne culture en milieu de travail sont des éléments essentiels. Que conseille-t-elle? Une activité de réseautage du PAIRE, c’est un bon départ.

Selon Jennie, « des organismes qui s’engagent autant doivent fermement croire au travail du PAIRE, et être de fervents avocats pour la création d’emploi. »

Selon Louise, chez Hydro Ottawa, la diversité n’est pas un mot à la mode, c’est une priorité stratégique.

Ce service, comme la plupart des grandes entreprises, ressent déjà les effets de la pénurie de la main-d’œuvre qualifiée dans divers secteurs. Il a réagi en offrant une gamme d’initiatives visant l’expansion de la diversité en milieu de travail. Un des domaines sur lesquels il se concentrera est les personnes handicapées.

« Les employeurs doivent élargir leur optique et leur façon de penser, a dit Louise. Il y a une richesse de talents dans des endroits auxquels nous ne pensons pas souvent. Le PAIRE est une plaque tournante incroyable d’intermédiaires qui, avec enthousiasme, vous mettront en contact avec des fournisseurs de services, comme le PPRS, pour trouver des personnes exceptionnelles pour votre équipe. »

Mise à jour de Jennie :

« Après un contrat de deux ans à deux postes différents au sein d’Hydro Ottawa (le tout a débuté avec un événement du PAIRE), j’ai récemment réussi un troisième concours et travaille à présent à titre d’adjointe administrative au service à la clientèle. Je suis fière de dire que j’ai un poste à temps plein! Hydro Ottawa continue d’utiliser mes compétences variées, et se concentre sur mes forces et mes capacités.

J’aimerais également ajouter que je fais maintenant partie du Comité sur l’accessibilité d’Hydro Ottawa, ce qui me permet de défendre les enjeux liés aux handicaps en milieu de travail. »