Recontrez nos membres : Initative David C. Onley

L’initiative David C. Onley pour l’emploi et l’entrepreneuriat est une activité de recherche appliquée et concertée entre les quatre établissements postsecondaires d’Ottawa. Elle étudie comment réduire les écarts en matière d’emploi et améliorer la préparation à l’emploi des étudiants et des diplômés handicapés. Julie Caldwell, directrice adjointe de l’exploitation du programme, nous en dit plus sur l’initiative et la campagne de sensibilisation publique #PrêtÀ.

Questions d’entrevue :

  1. Parlez-nous de l’organisation.
  • L’Initiative David C. Onley pour l’emploi et l’entrepreneuriat est un projet de l’Initiative READ, dirigé par l’Université Carleton et financé par le gouvernement de l’Ontario.
  • Ce premier partenariat en son genre est une collaboration entre les quatre établissements postsecondaires d’Ottawa (l’Université d’Ottawa, le Collège Algonquin, la Cité Collégiale et l’Université Carleton) visant à réduire les écarts en matière d’emploi pour les étudiants postsecondaires handicapés.
  • Du personnel de l’Initiative David C. Onley se trouve dans les quatre établissements susmentionnés pour offrir des services d’orientation professionnelle et aux personnes handicapées. Ces employés travaillent avec les étudiants pour mettre en lumière défis et obstacles qui empêchent les étudiants de niveau postsecondaire de se trouver un emploi.
  • La recherche démontre que les étudiants handicapés ont de la difficulté à se trouver un emploi après l’obtention de leur diplôme. Ils ont souvent moins d’expérience de travail que leurs confrères non handicapés. C’est pourquoi le personnel de l’Initiative David C. Onley cherche à mieux sensibiliser les étudiants aux divers « cheminements vers l’emploi » qu’ils peuvent emprunter pour acquérir l’expérience nécessaire, comme des stages, des postes à temps partiel, des emplois d’été ou des stages coopératifs.
  • Le personnel de l’Initiative David C. Onley aide les étudiants handicapés à mieux comprendre les cheminements vers l’emploi qui seraient les mieux adaptés à leurs besoins et qui tiendraient compte de leurs compétences et de leurs intérêts, de sorte qu’ils puissent participer aux diverses occasions d’apprentissage en milieu de travail. Ces occasions leur permettent d’améliorer leurs compétences et leurs aptitudes à l’emploi; ils auront des expériences de travail pratiques et enrichissantes tout en obtenant leur diplôme d’études postsecondaires.
  • L’entrepreneuriat est l’un des cheminements vers l’emploi que les étudiants empruntent s’ils ont de la difficulté à se trouver un emploi valorisant. L’Initiative fait affaire avec des incubateurs et des fournisseurs de services locaux pour renforcer les capacités dans ce domaine.
  • Le projet examine différentes questions, comme les suivantes :
  • Pourquoi y a-t-il des écarts en matière de services, à la fois sur le campus et en dehors de celui-ci, pour les étudiants handicapés?
  • Pourquoi y a-t-il de tels écarts?
  • Quel est le rôle des employeurs lorsque vient le temps d’offrir des occasions d’emploi inclusives et enrichissantes pour les étudiants handicapés?
  • Comment peut-on reconnaître les mythes, les obstacles perçus et la stigmatisation souvent associés à l’embauche d’un étudiant handicapé?
  1. Vous aidez les employés handicapés à se trouver quels types de postes?
  • L’Initiative David C. Onley a pour but d’aider ceux qui poursuivent leurs études dans l’un des quatre établissements d’études postsecondaires susmentionnés. Techniquement, l’Initiative ne les aide pas à se trouver un emploi. En effet, l’Initiative permet de renforcer la capacité des bureaux de services professionnels et de services aux personnes handicapées. Ce renforcement des capacités leur permet d’aider les étudiants de sorte qu’ils puissent se trouver un emploi valorisant. De plus, l’Initiative aide les bureaux de services d’orientation professionnelle et les fournisseurs de services d’emplois à mieux se renseigner sur les façons de créer des pratiques d’embauche plus inclusives.
  1. Quels services et soutiens pouvez-vous offrir aux employeurs lorsqu’ils ont embauché une personne handicapée?
  • Le personnel de l’Initiative David C. Onley communique avec les employeurs pour mieux comprendre leurs besoins en matière de recrutement et leurs préoccupations liées à l’embauche d’un étudiant handicapé, mais il ne travaille pas directement avec eux. L’Initiative s’est associée à des fournisseurs de services communautaires, comme le Partenariat en accès, informations et ressources d’emploi (PAIRE), pour renforcer ses capacités et améliorer ses services actuels dans le but de mieux aider les étudiants handicapés avec leur cheminement vers l’emploi.
  • L’Initiative n’a pas pour but de dupliquer les services disponibles dans la communauté.
  • Son financement est limité, et prendra fin en mai 2020. Toutefois, la recherche et le travail en matière d’emploi pour personnes handicapées se poursuivront dans le cadre du tout nouveau Canadian Accessibility Network (en anglais seulement), qui a vu le jour plus tôt, cette année, sous la direction de l’Initiative READ de l’Université Carleton.
  • Le projet a pour but d’avoir une incidence lors de l’apprentissage des observations et du renforcement des capacités des partenaires; le tout permet à l’Initiative d’aider les étudiants handicapés à se trouver un emploi après la collation des grades.
  • Le personnel de l’Initiative David C. Onley travaille expressément avec les bureaux de services d’orientation professionnelle et de services aux personnes handicapées (comme le Paul Menton Centre de l’Université Carleton) pour améliorer la collaboration et mieux aider les étudiants et les employeurs. Nous savons que les services aux personnes handicapées comptent des experts en matière de handicap et les services d’orientation professionnelle, des experts en matière d’emploi. Toutefois, il existe des écarts dans ces services; les spécialistes n’ont pas tous une expérience en matière de handicap et d’emploi. C’est pourquoi le personnel de l’Initiative joue un rôle pilote dans les quatre établissements. Dans le cadre de sa recherche, le personnel de l’Initiative aide à étudier ce à quoi ces services combinés pourraient ressembler.
  1. Quelles sont les trois principales idées fausses des employeurs à propos de l’embauche de personnes handicapées?
  • #Première : Les employeurs ont peur que les frais d’adaptation pour les employés handicapés soient élevés. En fait, la recherche a déterminé que les coûts moyens sont d’environ 500 $.
  • L’Initiative David C. Onley a entrepris une campagne de sensibilisation publique intitulée #PrêtÀ pour dissiper ces idées fausses. #PrêtÀ vise à combler l’écart d’emploi et à créer des occasions de travail valorisantes pour les étudiants et les diplômés.
  • #Deuxième : Les employeurs ont peur que les employés soient moins productifs. Toutefois, la recherche démontre que les personnes handicapées sont tout aussi productives que les personnes non handicapées, et ce, si elles ont les outils et l’appui nécessaires.
  • #Troisième : Les employeurs ont peur que les candidats handicapés n’aient pas la formation, l’éducation ou les compétences nécessaires pour plusieurs emplois. En fait, plus de 33 % des adultes handicapés ont obtenu un diplôme d’études postsecondaires. Il s’agit là d’un bassin de talents inexploité par les employeurs!
  1. Pour donner suite à la quatrième question : Quelles approches pouvez-vous utiliser pour dissiper ces idées fausses?
  • L’un des objectifs de l’Initiative est d’éliminer le plus d’idées fausses possible au sujet des employés handicapés. Pour ce faire, l’Initiative a entrepris une campagne de sensibilisation publique intitulée #PrêtÀ. Elle a été conçue pour éliminer bon nombre de mythes, de craintes et d’obstacles. Ainsi, les employeurs sont #PrêtÀ renforcer leur capacité et favoriser l’embauche de personnes handicapées. De plus, les employeurs auront accès à plus d’outils et de ressources pour répondre à leurs besoins en matière de recrutement. Ils pourront ainsi créer un mouvement visant à appuyer des milieux de travail inclusifs dès le départ, et ce, dès leur engagement. Consultez le site https://ableto.ca/fr/ pour obtenir plus de renseignements et pour s’engager.
  1. Aimeriez-vous ajouter quelque chose à ce que nous venons de discuter?
  • Si une entreprise souhaite en apprendre davantage sur notre travail ou veut collaborer avec nous dans le cadre de cette Initiative, nous l’invitons à communiquer avec nous, par courriel, à info@onleyinitiative.ca.

Nous aimerions remercier sincèrement Julie Caldwell, directrice adjointe de l’exploitation du programme de l’Initiative David C. Onley, offerte dans le cadre de l’Initiative READ (Recherche, Éducation, Accessibilité et Design) d’avoir pris le temps de participer à cette entrevue.

Apprenez-en plus sur l’Initiative David C. Onley pour l’emploi et l’entrepreneuriat au http://onleyinitiative.ca/fr/.

Apprenez-en plus sur la campagne #PrêtÀ au https://ableto.ca/fr/.